Comment serai-je à l’approche de ma mort?

Plusieurs amis et connaissances vivent en ce moment la maladie et certains traitements ardus. Ils apprivoisent la proximité de la mort et rêvent de guérison. Maman nous a souvent répété: «pourquoi suis-je revenue? Pourquoi avoir guérie? Pourquoi moi?» Elle n’a pas de réponse. C’est ainsi.

Ce récit de guérison peut faire naître des sentiments d’espoir et aussi d’injustice chez ceux qui vivent avec la maladie et un pronostic sombre. Je parle beaucoup de notre expérience en terme de joie et de moments de grâce. Mais ceux qui ont lu le livre savent que la souffrance, le doute, le chagrin et la peur nous ont tous visités dans ce processus. Maman avait appris à vivre avec le cancer depuis 4 ans lorsqu’elle a été ré-hospitalisée en urgence. Cette fois-ci, nous avions perdu tout espoir. Nous l’avons ainsi accompagnée vers la mort. Et puis elle est revenue transformée et guérie avec un message de paix et d’amour qu’elle continue de porter.

Et moi, sa fille, si je tombe malade, quelles seront mes décisions et mes choix? Je ne sais pas. Où en serai-je à ce moment-ci, quelles seront mes peurs et mes souhaits? Je suis par contre convaincue que maman est revenue pour nous permettre d’apprivoiser ce dernier passage et surtout de vivre nos vies pleinement.

Je n’ai aucune certitude mais je sais maintenant que ce passage semble proposer un retour au coeur de soi, «un retour à la maison».  Maman me répète sa confiance et sa foi en la vie qui se vit au-delà de notre seul corps.

Elle reste malgré tout «humaine» et certaines craintes resurgissent comme la peur de la rechute et de la douleur lorsque son organisme vit un déséquilibre. Mais elle ne s’y attache pas trop et me montre le chemin de la foi. La foi en la Vie qui se vit en nous et ne se restreint pas à ce corps.

Elle médite, prie et se recentre sur l’essentiel en permanence. Rien ne semble acquis. Elle vit chaque jour avec son lot de bonnes et mauvaises nouvelles. Elle continue son chemin sans aucune certitude de ce qui va se présenter.

Personnellement, je ne sais pas du tout comment je réagirai face à une grosse mauvaise nouvelle. Pour l’instant, j’observe maman dans son quotidien, je l’écoute et j’essaie d’intégrer.

Je sais aussi qu’elle nous porte tous dans son coeur et prie pour la paix en nos coeurs.

Isabelle

dsc_5125lalobaphoto-meditationaller-retourverslaudela2016

crédit photo lalobaphoto

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s